dimanche 6 août 2017

Seule fille de mon village - Sugan Kanwar

« Un massacre silencieux sur lequel les politiques et les forces de l'ordre ferment les yeux depuis des décennies »






















Nationalité : Inde
Editeur : Flammarion
Parution : 2014
Nombre de pages : 273 pages



Quatrième de couverture :

Petite, Sugan Kanwar adore passer ses vacances dans son village natal, au coeur du désert qui entoure sa ville fortifiée de Jaisalmer au Rajasthan. Au fil des ans, elle s'étonne de n'avoir aucune autre petite fille pour jouer avec elle. "Les femmes n'accouchent que de garçons au village, c'est à cause de l'eau de notre puits", lui explique sa grand-mère.

C'est lors d'un mariage que Sugan apprend par hasard la vérité : dans sa caste hindoue, on ne "garde pas les filles". Elles sont tuées par leurs propres mères, peu après l'accouchement, et enterrées dans l'enceinte des maisons, une tradition qui se poursuit dans l'indifférence générale.

Sugan comprend alors qu'elle est une exception : son père a pris la décision de la "garder". Elle prouvera à tout le village qu'il a eu raison.

Un témoignage bouleversant qui lève le voile sur le drame de l'infanticide en Inde. 

Mon avis :

Seule fille de mon village est une autobiographie d'une petite fille née dans un village du Rajasthan, en Inde, où les filles ne sont pas gardées à leur naissance. La fille, maintenant devenue une femme, nous raconte son enfance, marquée par le manque d'amie avec qui jouer, et bien d'autres moments de sa vie. Ce livre tente de nous donner les raisons pour lesquelles les filles sont souvent tuées dès leur naissance dans les petits villages éloignés de l'Inde. Raisons qui semblent peu claires, même pour les habitants de ce pays.

Étant passionnée par tout ce qui touche à l'Inde, cette autobiographie ne pouvait que me plaire. Le sujet est très touchant, il est difficile pour des lecteurs provenant de pays plus ''développés'' de se rendre compte que de tels agissements peuvent avoir lieu dans le monde. Mais, il est également très touchant de se dire que les mentalités pourraient changer. C'est un peu le message que tente de nous faire passer Sugan Kanwar à travers cette autobiographie en nous partageant ses réflexions, ses analyses et ses pensées. Elle nous présente le village dans lequel elle a grandi et dans lequel elle a mené son combat visant à arrêter l'infanticide de petites filles. Combat qui semble, à la fin de ce livre, plutôt bien engagé.

Cette autobiographie est donc un excellent moyen d'en apprendre un peu plus sur l'Inde et sur l'une des vieilles coutumes qui sont en quelques sortes ancrées dans la vie des villages. Mais, on y découvre également beaucoup d'autres choses. Je pense que ce livre est également un très bon moyen de se rendre compte de la place que peuvent avoir les femmes dans un pays comme l'Inde.

J'ai beaucoup apprécié ma lecture et donne donc la note de 8,5/10 à cette autobiographie.

Laurine. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le Voyage dans la passé - Stefan Zweig

« Séparés tout ce temps par une distance infranchissable, ils ressentaient désormais avec une violence décuplée cette proximité retrouvée q...